Polestar 3 : Un trouble-fête venu de Suède

il y a 1 sem. | Nicolas Morlet

Fondée en 2017, Polestar est une jeune marque de véhicules électriques haut de gamme, fruit d’un partenariat entre Volvo et son propriétaire chinois, le groupe Geely. Voilà pourquoi le Polestar 3 que vous avez sous les yeux doit beaucoup…au Volvo EX90 !

Long de 4,90m, ce grand SUV familial repose sur la même plateforme que son cousin suédois, mais adopte un look plus sportif, remarquable à son pavillon fuyant, son nez plongeant, et ses spoilers à l’avant comme à l’arrière. À bord, c’est chic, c’est épuré, c’est lumineux, comme sur la petite sœur Polestar 2, avec une sélection de matériaux et un traitement des finitions qui n’a rien à envier aux rivales allemandes. L’empattement géant (2,98m) profite aux passagers arrière, mais le volume de coffre est plutôt « standard », avec des volumes oscillant entre 484 et 1 411 litres… Dans le poste de conduite, l’immense écran vertical de 14,5 pouces est adossé à un combiné numérique de 9,5 pouces, et à un affichage tête haute de 9 pouces. Les détracteurs du « tout tactile » apprécieront… Heureusement, on navigue plutôt intuitivement entre les différents menus, puisque l’interface a été conçue sans menu déroulant : les commandes de clim’, d’aides à la conduite et du multimédia (système audio Bowers&Wilkins avec technologie Dolby Atmos, un régal !) sont accessibles en quelques clics.

Un grand SUV électrique au look sportif

Au volant, le Polestar 3 se veut aussi « zen et feutré » que le laisse présager l’ambiance à son bord. Même si les 517 chevaux de notre version d’essai « Dual Mode » peuvent donner l’envie de chatouiller l’accélérateur, c’est un SUV avec lequel on veut surtout « prendre son temps ». Sa suspension pneumatique procure un effet « tapis volant », la direction est ferme et précise, tandis que le différentiel électronique limite les dévers et mouvements désagréables en virage. Pas la peine de se presser… Pour ce qui est de la consommation, nous avons mesuré une moyenne de 24 kWh/100km, ce qui est élevé, mais finalement en rapport à la taille et au poids de l’engin (2,5 tonnes). Polestar promet jusqu’à 625 kilomètres d’autonomie selon les versions, et une puissance de charge de 250 kW, pour passer de 10% à 80% en seulement trente minutes. Naturellement, ce look, ce confort et ces technologies de pointe ont un prix : 79 800€ TVAC, minimum…

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris