Ferrari dépose un brevet de poste de conduite mobile

il y a 1 sem. | Laurent Zilli

Conduire à gauche (ou à droite) au quotidien, mais s’installer au centre pour les track days ? Plus besoin d’acheter deux voitures, du moins si Ferrari parvient à concrétiser son idée.

Ferrari a déposé une foule de brevets récemment, et contrairement à celui qui évoque le remplacement du volant et des pédales par un joystick ou de la carrosserie modulable en fonction du mode de conduite (si si !), celui dont nous parlons ici est parmi les moins improbables. L’idée est en effet de regrouper les pédales, le siège et le volant en un « berceau solidaire », qui pourrait se déplacer sur des glissières et ainsi autoriser diverses positions de conduite dans l’habitacle.

Drive by wire

Permettre au conducteur de s’installer à gauche, à droite ou au centre de la voiture implique bien sûr que ses commandes n’aient plus aucun lien mécanique avec les organes de la voiture (moteur, direction, freins), et que les Ferrari passeraient donc au « Drive by Wire » intégral. Si ce n’est pas pour tout de suite, c’est en tout cas une piste vers laquelle va toute l’industrie automobile. Ce que l’histoire ne dit pas, c’est ce qu’il advient du siège passager quand on déplace le poste de conduite au centre…

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris