Partie remise pour l’Alpine Alpenglow Hy4

il y a 2 sem. | Laurent Zilli

Passée du statut de concept à celui de prototype roulant, l’Alpine Alpenglow devait étrenner son moteur à hydrogène le weekend du 11 et 12 mai. Finalement, ce sera pour mi-juin.

La marque française l’avait annoncé en avril dernier : le prototype roulant de l’Alpenglow, hypercar dotée d’un moteur thermique fonctionnant à l’hydrogène, allait faire ses premiers tours de circuit, en public, en marge des 6 Heures de Spa qui se tenaient les 11 et 12 mai derniers. La météo était radieuse, le public était massivement présent (près de 90.000 spectateurs, un record pour une course WEC, hors Le Mans), mais la technologie a fait des siennes. L’Alpenglow Hy4 n’en en effet pu prendre la piste, non à cause d’une défaillance du moteur, mais bien d’un problème électronique.

Partie remise

Certaines voient les 6 Heures de Spa comme « la répétition en costumes » des 24 Heures du Mans. Ce devrait, on l’espère, être aussi le cas pour l’Alpine, puisque la toute première démonstration publique aura donc normalement lieu à l’occasion de la plus grande course du monde. Ce sera devant une foule plus nombreuse encore qu’elle fera entendre son 4 cylindres à hydrogène, un 2.0 turbo dérivé d’un bloc existant, qui développe ici 340 ch. Alpine précise que ce moteur n’est qu’une première étape, la prochaine étant un V6 développé en interne, spécialement pour un fonctionnement à hydrogène. Ce moteur sera présenté plus tard dans un second prototype, mais bon : attendons d’abord de voir celui-ci en action.

Mots-clés: Insolite Alpine
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris