Abarth 600e, premières images

il y a 2 sem. | Laurent Zilli

Abarth, ça ne se limitera bientôt plus à la petite 500. Le scorpion est sur le point de lancer sa version venimeuse du crossover Fiat 600. Avec, on l’espère, une correction sonore bienvenue.

Pour la première fois depuis la 124 Spider (2015-2019), Abarth va sortir de la monoculture 500. Mieux : la marque va même proposer son véhicule le plus familial depuis la Grande Punto, puisque c’est sur le crossover Fiat 600 que les ingénieurs se sont penchés, et mettent actuellement la dernière main. Comme on le voit sur les images, le traitement esthétique plus « expressif » (posture légèrement abaissée, grosses jantes, spoiler de toit, teinte spécifique, etc.) va assez bien au modèle. Et si on s’attend à des performances en hausse grâce à une motorisation électrique de 237 ch, on imagine aussi que les réglages du châssis seront moins pointus que dans la 500e, acceptant quelques concessions au confort minimum nécessaire dans une familiale.

Chut !

Ce qu’on espère du fond du cœur, c’est qu’Abarth a entendu les critiques sur la chose la moins convaincante de la 500 électrique : le son artificiel d’échappement, qui cherche à reproduire la voix tonitruante d’une Abarth essence, mais s’avère – de l’avis général – si vite irritant qu’on préfère s’en passer. Un conseil aux concepteurs italiens : allez voir comment fait Hyundai dans sa Ioniq 5 N que nous venons d’essayer, c’est bluffant. Enfin, une autre observation. Les Fiat 500 et 600 devaient initialement être uniquement électriques, et Abarth n’allait plus avoir que cela comme base de travail. Sachant que la 600 existera finalement en hybride, et que Fiat envisage la même déclinaison pour la 500, va-t-on finalement revoir (et entendre) des Abarth thermiques ? On croise les doigts…

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris