Piëch GT, acte 3

il y a 4 j | Laurent Zilli

Dévoilé en 2019 sous la forme du concept Mark Zero, la Piëch GT est toujours en attente de concrétisation. Entre-temps, la fiche technique a progressé.

Petit rappel contextuel pour commencer : le nom Piëch n’est pas inconnu des érudits de l’automobile. En effet, c’est le nom de Ferdinand Piëch, petit-fils de Ferdinand Porsche, qui a travaillé chez Porsche et Audi lorsqu’il était jeune ingénieur, avant de faire du groupe VW le géant industriel qu’il est aujourd’hui. Mais celle dont on parle ici n’a rien à voir avec VW, puisqu’elle est l’œuvre d’Anton « Tony » Piëch, fils de Ferdinand. C’est à son initiative que s’est développée la Piëch GT, sportive électrique de quelque 600 ch, qui devait arriver sur le marché en 2024.

Made in Canada ?

2024, on y est, et toujours pas de Piëch GT. Mais Anton ne désespère pas de trouver les financements nécessaires, et il est question de confier la production à Multimatic, société canadienne qui s’était chargée de construire la Ford GT. Par ailleurs, à défaut de concrétisation, la voiture a déjà évolué tant en design que techniquement, sous la houlette de deux co-directeurs respectivement débauchés chez Aston Martin et Genesis (Hyundai). La GT annoncé désormais 1.000 ch et 1.100 Nm, qu’elle tire de deux moteurs électriques disposant chacun, chose intéressante, d’une transmission deux rapports. On a envie de dire : « Avis aux investisseurs… »

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris