Le Dacia Sandrider rudement testé

il y a 4 j | Laurent Zilli

Annoncé au départ du prochain Dakar, le buggy expérimental Dacia est actuellement mis à l’épreuve par son team de futurs pilotes. Jusque-là, tout va bien…

En février dernier, Dacia avait créé la surprise en annonçant son intention d’aligner un tout nouveau buggy en championnat Rallye-Raid dès la saison prochaine, et en l’occurrence à l’épreuve majeure de la discipline, le Dakar. On peut même dire que le constructeur vise sérieusement la gagne, puisqu’il a recruté un team composé de la crème du pilotage : Sébastien Loeb, légende du rallye qu’on ne présente plus, Nasser Al-Attiyah, qui a remporté 5 fois le Dakar, et Cristina Gutierrez, Championne du Monde 2023 en Extreme E, première au Dakar 2024 en catégorie T3, entre-autres accomplissements.

Pays de Galles, France, Maroc

Début mai les trois pilotes ont déjà pris le volant du Sandrider pour des tests au Pays de Galle (GB), suivis de trois jours de tests en France, à la base d’essais mécaniques de Château de Lastours. Les premiers commentaires des pilotes font état d’un excellent équilibre de la machine, et d’un moteur (un V6 3.0 litres de 360 ch, alimenté au carburant synthétique) parfaitement au rendez-vous. Mais la vraie épreuve est pour fin juin, lors de tests en conditions réelles au Maroc. C’est d’ailleurs au Rallye du Maroc, en octobre prochain, que le Dacia vivra son véritable baptême du feu, avant le défi ultime du Dakar. Hâte de voir si le challenger peut vaincre les cadors.

Mots-clés: Rallye Sports Moteur Dacia
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris