Essai Toyota Yaris Cross 130 : Evolution en puissance

il y a 4 sem. | Nicolas Morlet

Modèle le plus vendu de Toyota en Belgique et en Europe, le Yaris Cross s’offre une mise à jour discrète mais bienvenue, et enrichit son offre d’une seconde motorisation hybride avec un supplément de puissance à la clé.

Si on ne vous l’avait pas dit, vous n’auriez sans doute pas remarqué que le Toyota Yaris Cross que vous avez sous les yeux avait été mis à jour. Il faut dire que les retouches sont pour le moins succinctes : de nouveaux inserts façon alu dans les boucliers, des jantes de 18’’ bicolores et une teinte Urban Kakhi inédite pour la version de lancement Première Edition. Voilà pour l’extérieur. A bord, le nouvel écran élargi à 10,5’’ au centre de l’habitacle est à peine plus flagrant. Il est doublé d’un instrumentation digitale personnalisable sur tous les modèles. La sellerie arbore de nouveaux motifs avec un rappel de la couleur extérieure, que l’on retrouve aussi sur les bouches d’aérateurs. Mais l’ensemble reste toujours noir et sérieux, comme de coutume chez Toyota.
L’habitabilité ne progresse guère, mais reste suffisante pour une petite famille. Et la modularité est soignée par la banquette fractionnée en 3, et par un plancher de coffre repositionnable en 2 parties bien pratique à l’usage.

Plus puissant…

Une seconde motorisation 1.5l hybride fait son apparition aux côtés de celles de 116 chevaux déjà existante. Grâce à l’adoption de la « boite-pont » - l’ensemble intégrant le moteur électrique et l’ensemble d’engrenages qui fait office de boite de vitesses – de cinquième génération, la puissance totale est portée à 130 chevaux. Dans les faits, cela se traduit par une réactivité légèrement meilleure (une demi-seconde gagnée sur le 0 à 100 km/h, en 10,7 s) sans toutefois que cela transcende véritablement le petit SUV japonais.

Construite sur la même plateforme que la petite Yaris (et construit à ses côtés dans le Nord de la France), ce Yaris Cross fait toujours montre d’un tempérament gentiment dynamique, où la prise de roulis est maitrisée, la direction suffisamment précise, et l’agilité toujours de mise. Bref, un véhicule confortable et plaisant pour le quotidien, où la sonorité typique induite par les montées en régimes typiques de la boite « façon CVT » est mieux contenue grâce à l’insonorisation renforcée, que ce soit au niveau du compartiment moteur ou du vitrage latéral.

… pas plus gourmand…

Une plus grande maturité qui se confirme aussi au niveau des équipements de sécurité. Le SUV s’enrichit notamment d’un dispositif de freinage prédictif, qui tient compte de l’environnement du véhicule et du tracé de la route pour adapter la décélération, un système anti-accélération accidentelle pour éviter les accrocs à basse vitesse, ou encore la surveillance des abords du véhicule au moment d’ouvrir la portière conducteur, avec alerte en cas d’approche d’un cycliste ou d’une voiture par exemple. Sans oublier un système d’optimisation de l’efficience, là encore en tenant compte du trajet pour répartir au mieux le flux d’énergie entre l’électricité et le sans-plomb.

Et Toyota démontre une nouvelle fois sa totale maitrise sur ce point. Lors de notre essai, nous avons relevé une consommation moyenne de 4,4l/100km sans chercher à ménager notre monture, soit… moins que les 4,5 à 5,2l/100km (101-116gr CO2/km) annoncés par le constructeur !

… mais (beaucoup) plus cher !

Ce nouveau Yaris Cross mis à jour a donc beaucoup d’arguments à faire valoir, surtout avec cette nouvelle motorisation un chouïa plus puissante. Mais il faudra consentir à un réel effort financier pour en profiter, puisqu’elle n’équipe que les finitions les plus haut de gamme (Elegant, GR Sport, Premiere) pour des tarifs compris entre 39.490€ et 41.990€. La version 116 ch, réservée aux finitions Dynamic et Dynamic Plus se montre bien plus accessible, mais à partir de 31.474€ tout de même. Heureusement, à ce prix, l’équipement est déjà très fourni… et la tranquillité d’esprit grâce à la fiabilité proverbiale de Toyota, garantie !

Les plus :

-              Equipement fourni

-              Consommation réelle

-              Modularité

-              Agrément de conduite

 

Les moins

-              Boite « CVT » moins bruyante mais toujours présente

-              Performances assez quelconques

-              Prix élevé

 

Toyota Yaris Cross 130

Moteur : Hybride ; 130 ch ; 120 Nm

Transmission : aux roues avant

Boîte : automatique CVT

L/l/h (mm) : 4.180/1.765/1.595

Poids à vide (kg) : 1.200

Volume de coffre (l) : 397

Réservoir (l) : 36

0 à 100 km/h (sec) : 10,7

V-Max (km/h) : 170

Conso.mixte (l/100km) : 4,5-5,2

CO2 (g/km) : 101-116

Prix de base (€ TVAC): 39.490

Mots-clés: Essais auto Toyota
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris