Les USA taxent les VE chinoises à 100%

il y a 1 sem. | Laurent Zilli

Coup de tonnerre dans le commerce mondial : l’administration Biden vient de valider des hausses spectaculaires des taxes sur certaines importations chinoises, dont les voitures. Un exemple à suivre pour l’Europe ?

Pendant que l’Europe poursuit son enquête sur la possible concurrence déloyale de la Chine, enquête qui pourrait aboutir à des taxes supplémentaires, les USA font tomber le couperet. Une série de mesures viennent d’être annoncées. Par exemple, la taxe sur les importations de batteries lithium-ion et de composants de batteries passera de 7,5 à 25%. La taxe sur les cellules photovoltaïques de panneaux solaires est doublée, à 50%, tandis que l’importation de terres rares, exempte de droits de douanes jusqu’à présent, sera taxée à 25%. D’autres mesures suivront, comme la taxation des semi-conducteurs, de batteries non-automobiles, d’aimants servant à la fabrication de moteurs électriques, et de matériel médical (gants, seringues, aiguilles…)

102,5%

Mais l’annonce la plus spectaculaire est celle qui concerne les voitures électriques importées de Chine. Ces dernières voient le droit d’importation passer de 25 à 100%, soit un total de 102,5% si l’on compte les autres menues taxes. Autant dire qu’aucun constructeur chinois ne se risquera à tenter sa chance directement sur le sol américain. Mais ils ne sont pas les seuls concernés, car rappelons que nombre de marques occidentales, allemandes et américaines, ont choisi leurs usines chinoises pour la production de leurs modèles électriques, distribués partout dans le monde. L’Europe osera-t-elle aller aussi loin au terme de son enquête, qui a déjà établi que la Chine subsidie plus que généreusement son industrie ? A suivre…

Mots-clés: Insolite
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris