Les Chinoises de Stellantis débarquent à la rentrée

il y a 1 sem. | Laurent Zilli

C’était dans l’air depuis un moment, et c’est désormais une certitude : Leapmotor, la marque chinoise dont Stellantis possède 21%, lancera deux modèles en Europe en septembre prochain.

Carlos Tavares n’a pas l’habitude de tourner autour du pot. Moins d’un an après avoir acquis 1/5ème des parts du constructeur chinois Leapmotor, son groupe va déjà en proposer deux modèles en Europe, dès la rentrée 2024. Neuf pays vont voir débarquer cette nouvelle marque dès septembre, dont la Belgique. On ne sait pas encore comment le groupe entend distribuer cette nouvelle marque (réseau Stellantis ? Ventes en ligne ?), mais on connait déjà les modèles qui ouvriront le bal : la mini-citadine T03 et le SUV compact C10.

Made in Europe

La petite T03 est déjà un peu connue de nos lecteurs : c’est la voiture qui, selon des rumeurs insistantes, pourrait remplacer la Fiat 500 « classique » (dont la carrière se terminera en juillet) dans l’usine polonaise de Stellantis. Ce serait donc la toute première chinoise Made in Europe. Le C10 est moins connu. Construit en Chine, il est à comparer très directement au Tesla Model Y en termes de segment. Certes, les caractéristiques du Leapmotor sont inférieures, avec « seulement » 231 ch et 420 km, mais son prix sera probablement redoutable. Le planning de la marque prévoit aussi quatre autres modèles d’ici 2027, à savoir un SUV et une berline hatchback, pour chacun des segments B (citadines) et C (familiales compactes). Plus d’infos, probablement, dans les semaines à venir.

Mots-clés: Insolite
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris