Citroën condamne un de ses meilleurs modèles

il y a 4 j | Laurent Zilli

Quand ça veut pas, ça veut pas… Manifestement, le public européen ne veut toujours pas des voitures de classe moyenne. Son goût immodéré pour le SUV a pour effet de sonner le glas d’une excellente voiture.

Après quelques années de pause, Citroën avait retenté la grande familiale, routière et confortable, capable de reprendre le flambeau d’une lignée légendaire. La C5 X avait même fait une concession aux tendances, en adoptant la position légèrement « perchée » des crossovers. Et cela n’avait nuit en rien à ses qualités. Bien finie, disponible en essence et hybride, d’un confort digne d’une grande allemande étoilée, et esthétiquement aussi singulière que doit l’être une Citroën, la C5 X a en plus le bon goût d’être abordable. Et pourtant, le Boss a dit stop.

Inexistant

Dans une récente interview accordée au média britannique Autocar, Thierry Koskas, l’actuel patron de la marque, a en effet déclaré que le segment des berlines de classe moyenne, segment D dans le jargon, est inexistant en Europe. Et tout en confirmant que la C5 X s’en tirait « plutôt bien » sur le plan commercial, il a aussi laissé entendre qu’une seconde génération serait hautement improbable. Aux amateurs de grandes et confortables voitures, il ne reste donc que quelques années pour profiter de la C5 X. Elle a été lancée en 2022, et devrait donc disparaître en 2029, si Citroën ne retire pas la prise avant. Au passage, on note que c’est la fin de deux excellents produits Stellantis qui sont annoncés en quelques jours, puisque Linda Jackson avait annoncé celle de la Peugeot 508 PSE il y a quelques jours.

Mots-clés: Insolite Citroën
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris