Kode61 Birdcage : hommage japonais à l’Italie

il y a 10 mois | Laurent Zilli

Présentée dans la catégorie concept car du Concours d’Elégance de Villa d’Este, cette Kode61 est la création d’un designer japonais. Son nom ne vous dira rien, mais sa précédente œuvre majeure est une légende.

Vous connaissez Ken Okuyama ? On s’en doutait un peu. En revanche, il suffit d’être un tant soit peu amateur d’automobile pour connaître l’une de ses plus grandes œuvres. Il l’a créée à l’époque où il était l’un des principaux designers de Pininfarina, et à l’époque où une célèbre marque italienne était encore étroitement liée au célèbre bureau de design. Okuyama est en effet « le père » de la Ferrari Enzo. Rien que ça !

Production exclusive

Aujourd’hui installé à son compte, le Japonais vient de créer cette sculpture roulante, qui rend hommage à la Maserati Tipo 61 (dite « Birdcage », cage à oiseau, en raison de son châssis en tube), voiture de compétition produite de 1959 à 1961. Elle est aussi inspirée du concept Birdcage de 2005, créé par Maserati pour honorer les 75 ans de la Tipo 61. Mais la Kode61 est peut-être plus proche de l’originelle, car dépourvue de toit et même de pare-brise, elle est pleinement dans l’esprit compétition de l’époque. Sur quelle base repose cette carrosserie unique ? Mystère. En tout cas, il y a un moteur thermique (en témoignent les sorties d’échappement), et une boîte manuelle. Les seuls à savoir seront les quelques rares chanceux qui s’offriront l’un de ces bijoux. Le designer a en effet confirmé que la Kode61 Birdcage serait produite – à la main bien sûr – en très petite série.

Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris