WEC: Porsche domine la journée test, la 963 de Laurens Vanthoor la plus rapide

il y a 5 j | Olivier de Wilde

Six heures de roulage étaient au programme ce dimanche pour les soixante-deux voitures engagées dans la 92e édition des 24H du Mans qui se disputera le week-end prochain. Une journée sans gros incident lors de laquelle Porsche a confirmé qu'elle serait sans doute la marque à battre avec le meilleur temps à mettre à l'actif de l'équipier de Laurens Vanthoor, le Français Kevin Estre.

Après Toyota en matinée grâce à Kamui Kobayashi (3'28.467) épaulé par Nyck De Vries et José-Maria Lopez (le remplaçant de Mike Conway, blessé après une chute en vélo), c'est la Porsche N°6 de Kevin Estre qui a signé le meilleur chrono absolu en milieu d'après-midi avec un 3'26.907.

Si l'on est allé trois secondes environ plus vite que lors du « Test Day » de l'an dernier grâce à une piste de l'avis général relativement rapide, on est toutefois encore resté à quatre secondes de l'Hyper Pole de la Ferrari d'Antonio Fuoco en 2023. L'Italien a fixé la référence en Hypercar voici douze mois en 3'22.982.

En tête du championnat avec deux victoires en trois courses, les 963 ont confirmé qu'elles seraient redoutables cette année avec le deuxième temps à mettre à l'actif de la #4 de Felipe Nasr sur la troisième Penske officielle à 235 millièmes.

La première des Toyota (la #8 de Hartley-Buemi-Hirakawa), nettement plus en verve sur un tour que lors du début de saison, s'est classée au troisième rang à sept dixièmes.

Changement de moteur pour la BMW de Dries Vanthoor

Suivent la troisième des Porsche usine de Campbell-Makowiecki-Christensen à 0.866, la première des Ferrari (celle des jeunes Nielsen-Molina-Fuoco) à 1.107 et la BMW V8 M Hybrid Art Car WRT de Robin Frijns-Rast-Van der Linde, bonne sixième à 1.165. La voiture soeur, la #15 maudite en ce début de campagne de Dries Vanthoor (15e à 2.673) a très peu roulé suite à un changement de moteur « par sécurité ».

Daniil Kvyat a hissé la Lamborghini C63 en 7e position à 1.315.

La Ferrari jaune de Kubica-Yé-Schwartzman, la 963 Jota lauréate à Spa de Stevens-Nato-Ilott et la seconde Toyota clôturent le Top 10 groupé en moins de deux secondes sur les 14 km du tracé sarthois.

Parmi les plus rapides en action ce matin, Stoffel Vandoorne a finalement dû se contenter du 13e chrono (à 2.4) sur la première des Peugeot 9x8. Le Belge devance la plus rapide de Cadillac quelque peu en retrait, tout comme les Alpine, avec un modeste 17e temps pour la #36 de Lapierre-Schumacher-Vaxivière.

A noter que la séance matinale a été interrompue durant 40 minutes pour simuler une procédure de neutralisation de la course, tandis que celle de l'après-midi a été écourtée d'une dizaine de minutes au drapeau rouge suite à un tout-droit de la Toyota de Kamui Kobayashi à Indianapolis.

Meilleur temps en LMP2 d'Oliver Jarvis sur l'Oreca United Autosport en 3'34.704. La DKR est 36e au classement général, 13e de catégorie. Les P2 ont été suffisamment bridées pour ne pas pouvoir jouer avec les Hypercars au classement général.

Corvette devant une M4 WRT en GT3, Sarah Bovy 7e avec les Iron Dames

En LMGT3, trois voitures seulement sont passées sous la barre des quatre minutes avec le meilleur temps pour la Corvette Z06 GT3 N°82 de Koizumi-Baud-Juncadella en 3'59.883, soit à plus de dix secondes tout de même des GTE de l'an dernier.

Deuxième temps ex-aequo pour l'Aston Martin Vantage Heart of Racing de James-Ribeiras-Mancinelli et la BMW M4 WRT de Farfus-Gelael-Leung.

Nos trois compatriotes engagés en GT sont groupés aux 7e, 8e et 9e rang avec dans l'ordre la Lamborghini des Iron Dames de Sarah Bovy, la seconde M4 de Maxime Martin et Valentino Rossi et la seconde Corvette de Tom Van Rompuy.

Favorites, les Porsche Manthey n'ont pas chassé le chrono et ferment quasi la marche. Comme beaucoup, les pilotes n'ont pas cherché la performance de peur sans doute de se faire encore couper les ailes d'ici à la grande course de samedi et dimanche prochains.

Les premiers essais libres débuteront mercredi après-midi de 14h à 17h avant la qualification pour l'Hyperpole de 19h à 20h.

 

 

Mots-clés: Endurance Sports Moteur
Articles à la une

Vidéo


Veuillez accepter les cookies marketing pour voir les vidéos

 Ouvrir les préférences

Inscription à la newsletter

N'oubliez pas de vous inscrire à la newsletter

Je m’inscris